Agility

L’agility est un sport demandant au maître et à son chien une réelle entente, une osmose. Cette discipline n’est pas faisable sans une base d’obéissance. L’agility consiste à faire passer le chien sur, à travers ou par-dessus divers obstacles. Ces obstacles sont les sauts, sauts en longueur, mur, piscine, cavalettis, table, palissade, passerelle, balançoire, tunnel, chaussette et slalome.

Pour chaque obstacle, il y a plusieurs techniques d’apprentissages et un ordre plus ou moins défini dans lequel on les apprend à un jeune chien.

Pour l’Agility, plusieurs choses sont primordiales : pour commencer, on prend en compte la santé du chien. Un chiot aura un squelette en croissance et de se fait fragile. Un vieux chien souffrira peut être de problèmes d’articulations ou de dysplasie.

Le deuxième point important est la récompense. Comme pour l’obéissance, la récompense est primordiale. Que se soit le jouet, la friandise ou la caresse, il est essentiel de montrer à son chien que l’on est content de lui. Imaginez que vous vous épuisiez jour après jour au travaille et que à la fin du mois, vous ne receviez pas votre salaire… le chien mérite également « son salaire ».

Lorsque le couple maître-chien aura atteint un bon niveau, il pourra, s’il le désire, participer à un concours au sein de la FCS.La saison de concours d’agility commence au mois de mai pour se finir par le championnat suisse en septembre. Lors de cette période, une dizaine de concours sont organisés. Se sont les clubs de la fédération qui organisent ces concours. Le championnat suisse est également organisé par les clubs. A tour de rôle les clubs se passent un drapeau symbolique qui indique quel club est chargé de l’organisation de cette manifestation. Seuls les compétiteurs ayant eu les mentions requises peuvent participer à l’épreuve officielle du championnat suisse. Les autres ne pourront participer qu’aux jeux.

Club Cynologique de Gimel